Colères et espoirs

La création et la défense de l’emploi : la priorité pour le Douaisis

-* Charles BEAUCHAMP et Freddy KACZMAREK veulent contribuer à l’émergence d’un projet politique qui commence par l’abrogation de la loi EL-KHOMRI et dont l’objectif est de garantir à chacun un droit nouveau : la sécurité de l’emploi et de la formation, afin de favoriser tout au long de la vie un parcours alternant un emploi correctement rémunéré et une formation qualifiante débouchant sur un nouvel emploi. Dans le Douaisis, environ 25700 habitants sont touchés par le chômage, toutes catégories confondues. Pour ceux qui travaillent, la pénibilité le stresse et les conditions de travail difficiles sont le lot quotidien. Pas étonnant, puisque l'essentiel des biens produits par le secteur industriel est fabriqué hors de France. C’est d’une renaissance industrielle écologique au service de "L’Humain d’abord" dont la France a besoin. -* Sécurité emploi formation La grave situation de l'emploi appelle des mesures ambitieuses. Avec les nouvelles ambitions à un autre travail, à une autre vie, un nouveau monde se cherche. Les progrès technologique, la transition énergétique et les filières d'emplois futures rendent possible ces espoirs. Aujourd'hui la société de l'argent roi les empêche d’émerger avec une mobilité et une flexibilité synonyme de souffrance et de précarité, avec une formation s'apparentant davantage à du formatage. Cette réforme, aussi importante que celle qui à bâti notre sécurité sociale, entend répondre aux défi du XXIème siècle. Elle garantirait, sans passer par la case chômage, une continuité de revenu assurant tous les besoins de la vie. L'argent existe dans notre pays pour construire cette sécurité sociale d'activité et de revenus dans la mobilité. -* LES HAUTS DE FRANCE - 1ère Région de l’Industrie Automobile en France ! Si la Production augmente de 20, 30, voire 40 %, les Emplois doivent augmenter de la même quantité ! Déjà, des milliers d’intérimaires travaillent en permanence depuis la fin de l’année 2015 à ce jour. Pour le grand patronat, la "précarité" devient une priorité et, après avoir fait appel aux entreprises Intérimaires, ils ont même "inventé" leur propre entreprise de précaires avec "Alliance Emploi" dans le Valenciennois : les CDII (Contrat à Durée Indéterminée Intérimaire) !

Les autres articles

Recevoir l'infolettre :

RSS

Une démarche initiée par des {{citoyen-nes, des acteurs du monde associatif, syndical et politique}} et soutenue par le PCF / Front de Gauche