Témoignages

Marc Dolez

Marc Dolez : Co-fondateur du Parti de gauche avec Jean-Luc Mélenchon, Marc Dolez a pris ses distances depuis 2012. Député Front de gauche, il soutient le communiste Charles Beauchamp dans le Douaisis et milite la recomposition d’une gauche fidèle à ses valeurs. Quels enseignements retenez-vous des résultats de l’élection présidentielle ? • Le score de Marine Le Pen est plus élevé dans le Nord-Pas de Calais qu’en France, particulièrement dans le sud du Nord et le bassin minier. De ce point de vue, la stratégie de la France insoumise pour les législatives n’est pas à la hauteur ni des scores du premier tour, ni des enjeux de la période. Partir en ordre dispersé revient à empêcher d’avoir beaucoup de députés de gauche à l’Assemblée nationale. Les sondages sur les intentions de vote aux législatives soulignent la dynamique des candidats En Marche.Qu’en pensez-vous ? • Le paysage n’est pas encore complètement établi. Il est très difficile, à partir des résultats de la présidentielle, de faire des projections par circonscription. Les législatives, ce sont 577 élections différentes, une par circonscription. Croyez-vous à une dynamique Macron pour le prochain scrutin ? • Depuis que les législatives suivent la présidentielle, ces élections ont toujours confirmé que les Français voulaient donner au président élu une majorité pour mettre en œuvre sa politique à l’Assemblée nationale. Cette fois, il y a une interrogation. Emmanuel Macron n’a pas recueilli une majorité de suffrages par adhésion. Beaucoup d’électeurs au premier tour l’ont choisi pour éviter un second tour Le Pen-Fillon puis, au second tour, pour faire barrage à Le Pen. C’est une leçon importante. Elle ne semble pas avoir été tirée par le président de la République, bien décidé à mettre en œuvre sa politique. Quels sont les moyens de l’infléchir ? • Le meilleur moyen, c’est d’envoyer le maximum de députés de gauche à l’Assemblée. Ils pourront s’opposer et proposer au président qui vient de choisir un Premier ministre de droite. Pour ceux qui avaient des doutes sur la politique du président, ils n’en ont plus. J’ai beaucoup aimé la formule de Pierre Laurent : ce gouvernement n’est « ni de gauche, ni de gauche ». On voit bien la logique entre le président et son Premier ministre, qui ont en commun la volonté de poursuivre les politiques d’austérité?? et de décliner les orientations dictées par Bruxelles. A Berlin avec Angela Merkel, Emmanuel Macron a dit qu’il conduirait les réformes « nécessaires ».C’est assez clair : c’est dans la droite ligne de ce que disent Bruxelles et les Allemands. Le premier texte du gouvernement, sur la moralisation de la vie politique, verra se dessiner, a priori, un certain consensus. Mais le premier vrai grand texte concernera l’habilitation demandée parle président pour gouverner par ordonnances, avec la casse annoncée du code du travail. Quelle est votre crainte sur ce sujet ? • Le projet d’Emmanuel Macron est d’aller plus loin que la loi El Khomri,de faire ensorte que toutes les questions liées au travail (conditions de travail, horaires, salaires, etc.) soient discutées au niveau de l’entreprise. C’est la remise en cause du principe de faveur, qui faisait jusqu’alors qu’un accord d’entreprise ne pouvait pas être moins favorable que l’accord de branche qui, lui, ne pouvait pas être moins favorable que le code du travail. C’est une régression importante. Que le quinquennat démarre par ce projet de loi est significatif.Et s’il démarre si mal,il ne peut que mal se passer. Il n’y a pas eu, le 7 mai , une majorité pour une telle politique. L’imposer d’entrée, qui plus est par ordonnances, ne peut qu’amplifier la crise politique dont on a vu les effets au premier tour de la présidentielle. Le premier tour du scrutin présidentiel a révélé une France fracturée :la carte électorale se dessine en fonction des régions et des catégories sociales. Le politologue Jérôme Sainte-Marie (dans l’Humanité du 15 mai, ndlr) parle d’« un vote de classe d’une puissance inédite, du moins depuis les années 1970 ». Ne pas faire cette bonne analyse et vouloir imposer au forceps - par ordonnances - davantage d’austérité et de compétitivité, c’est prendre le risque de renforcer la crise politique. Député,vous avez toujours agi aux niveaux national et local.Quel chantier vous a marqué ? • Pendant l’examen de la loi travail, il y a eu une articulation étroite entre les députés du groupe de la gauche démocrate et républicaine, dont faisaient partie les dix députés Front de gauche, avec les organisations syndicales, particulièrement dans leurs circonscriptions. Quand on est de gauche, cette articulation est indispensable.Cette articulation est au cœur du mandat de parlementaire, dans la droite ligne des Cahiers de doléances de 1789. On est ainsi à même d’élaborer des textes ou de s’opposer aux projets de loi. A dix, nous nous sommes battus comme si nous étions dix fois plus, pour s’opposer et proposer. Pour chaque texte, nous avons eu le souci de regarder ce qui constituait une régression. Au cas par cas, on a exigé d’être le plus utile possible. On vote des textes qui concernent la vie des gens. Vous soutenez la candidature de Charles Beauchamp pour vous succéder. Pourquoi ? • Je travaille avec lui depuis de nombreuses années. Nous partageons la même conception de est de rassembler la gauche sur des orientations de transformation sociale. Après la séquence électorale, c’est une nécessité absolue. Avec qui à gauche, alors ? • Peuvent se retrouver dans cet objectif des gens qui sont dans des situations et des organisations différentes : des communistes, des hamonistes, des écolos et sûrement des mélenchonistes. Une fois les élections passées, que fait-on ? On a besoin d’une gauche de transformation sociale, qui combatte l’austérité, et qui parallèlement soit en mesure de gouverner. Etre seulement dans la protestation n’a aucune utilité. Je participerai volontiers aux réflexions pour la reconstruction d’une telle gauche. Des forces sont disponibles. Il faut désormais trouver les voies et moyens pour construire des alternatives. Je ne crois pas à la thèse des deux gauches irréconciliables.
]

Les hommes et des femmes qui nous soutiennent

Simon Agnoletti - {{ responsable Jeunes Communistes de l'Armentièrois, conseiller municipal }} - { Armentières } Tarik Babania - {{ étudiant en économie }} - { Erquinghem-Lys } Manon Barbry - {{ animatrice }} - { Armentières } Bernadette Baron - {{ engagée dans un mouvement d'action catholique, conseillère des salariés des TPE, militante associative et syndicale }} - { Armentières } Michel Beudot - {{ militant associatif, cheminot retraité }} - { Lomme } Hugues Blondel - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Martin Blondel - {{ étudiant }} - { Armentières } Carole Blondel-Dohey - {{ aide-soignante, responsable syndicale }} - { Armentières } Albert Blondiaux - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Jean-Pierre Bossu - {{ militant sportif, ancien président de club de foot }} - { Lomme } Vincent Bossut - {{ éboueur }} - { Houplines } Alexandre Brioul - {{ étudiant en Sciences Politiques }} - { Armentières } Gérard Brioul - {{ retraité de la Fonction territoriale }} - { Armentières } Jean-François Brioul - {{ agent hospitalier }} - { Armentières } Eric Brousse - {{ responsable syndical, secrétaire d'union locale }} - { Armentières } Jean Brunel - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Philémon Brunet - {{ étudiant en droit }} - { Bailleul } Philippe Brunet - {{ directeur d'école retraité }} - { Armentières } Stéphane Buidin - {{ cariste }} - { Armentières } Brigitte Canis - {{ psychologue retraitée }} - { Lille } Roger Capelle - {{ salarié de La Poste }} - { } Stéphane Capelle - {{ facteur }} - { } Claudine Capelle Delaunay - {{ militante associative pour l'alphabétisation des adultes }} - { Prémesques } Jeanine Capelle Vanmeris - {{ militante associative }} - { Houplines } Marie-Mathilde Caron - {{ 0 }} - { Lomme } Thomas Caron - {{ en recherche d'emploi }} - { Lomme } Albert Caument - {{ ancien secrétaire d'union locale }} - { Armentières } Tony Charles - {{ contrôleur qualité }} - { Houplines } Céline Charles-Pickeu - {{ aide-soignante }} - { Houplines } Alexandre Claerbout - {{ fonctionnaire territorial }} - { Armentières } Thibault Convain - {{ ingénieur }} - { Lille } Olivier Costaganna - {{ étudiant en histoire de l'art }} - { Armentières } Thibault Crepin - {{ manipulateur en radiologie }} - { } Frédéric Créteil - {{ adjoint du patrimoine }} - { Armentières } Laurence Cucheval - {{ professeure agrégée, retraitée, militante d'un mouvement de scoutisme laïque }} - { Lomme } Michel Cucheval - {{ retraité de l'Education Nationale }} - { Lomme } Eva Cuvelier - {{ enseignante }} - { Lomme } Jean-Marie Czapraga - {{ syndicaliste cheminot, responsable au sein de l’institut régional d’histoire sociale cgt? n-pdc }} - { Lille } Gervais Debaene - {{ infirmier, responsable syndical }} - { Armentières } Danielle Debaisieux - {{ Assistante maternelle retraitée }} - { Lomme } Sylvain Dedeurwaerder - {{ responsable planning }} - { Houplines } Thibaut Dedeurwaerder - {{ employé }} - { } Robert Dedours - {{ ouvrier textile retraité }} - { Armentières } Alan Dejehet - {{ employé logistique }} - { Armentières } Pascal Delcroix - {{ cheminot, syndicaliste, militant associatif }} - { Lomme } Michelle Demessine - {{ sénatrice du Nord, ancienne Ministre }} - { La Chapelle d’Armentières } Pierre Demessine - {{ responsable départemental du Parti Communiste }} - { La Chapelle d’Armentières } Anne-Marie Demeulenaere - {{ ancienne conseillère municipale }} - { Houplines } Lucien Demeulenaere - {{ étudiant en sciences de l'éducation }} - { Comines } Pierre Demeulenaere - {{ lycéen }} - { La Chapelle d’Armentières } Yann Depraeter - {{ demandeur d'emploi }} - { Armentières } Michel Dethoor - {{ opérateur sur machines à commande numérique }} - { } Aurélie Dhennin - {{ engagée dans les milieux culturels et associatifs }} - { Lomme } Eroll D'hert - {{ retraité }} - { } Patricia Dourlen - {{ directrice d’école en retraite, conseillère Municipale }} - { Armentières } David Druel - {{ transport de personnes à mobilité réduite }} - { Armentières } Laurence Dubois - {{ Editrice indépendante }} - { Lille } Coline Dubreu - {{ vendeuse }} - { Armentières } Joël Dubreu - {{ directeur d'école en retraite }} - { Armentières } Martine Dubreu - {{ militante dans l'Humanitaire, adjointe au Maire }} - { Armentières } Simon Dubreu - {{ dirigeant d'entreprise }} - { Armentières } Franck Ducloy - {{ fonctionnaire territorial }} - { Armentières } Pierre Duplouy - {{ étudiant ingénieur }} - { Steenwerck } Olivier Duthoit - {{ directeur d'école }} - { Armentières } Patricia Duvieubourg - {{ responsable associative mobilisée sur les retraités de la CARSAT }} - { } Osama El Gharib - {{ agent technique principal au Conseil Régional }} - { Armentières } Daniel Empis - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Gérard Empis - {{ retraité de la métallurgie }} - { Armentières } Nathalie Ethuin - {{ enseignante en faculté }} - { Lille } René Fleurie - {{ président du BTC d'Illies }} - { Ennetières-en-Weppes } Lucas Folcke - {{ étudiant en BTS }} - { Houplines } Eugénie Graf - {{ employée }} - { Lomme } Marie Grégoire - {{ étudiante en droit }} - { Pérenchies } Cathy Grzabel - {{ seconde de cuisine collectivité }} - { Armentières } Marc Guillaume - {{ peintre d’intérieur }} - { Armentières } Marie Guillaume - {{ }} - { Armentières } Stéphanie Guillaume - {{ aide-soignante }} - { Armentières } Thomas Guillaume - {{ demandeur d'emploi }} - { Armentières } Victor Gustin - {{ étudiant }} - { Armentières } Kévin Hélé - {{ couvreur }} - { Armentières } Serge Henejaert - {{ directeur d’IME en retraite }} - { Erquinghem-Lys } Gilbert Hennebelle - {{ instituteur retraité }} - { Erquinghem-Lys } Josiane Hessel - {{ ouvrière en confection retraitée }} - { Armentières } Valère Hessel - {{ ancien secrétaire d’Union locale }} - { Armentières } Christian Hoezelle - {{ }} - { Armentières } Dominique Issele - {{ ancien responsable national des Verts }} - { } Clara Kalogerakis - {{ étudiante en Histoire de l'Art licenciée en Histoire }} - { } Nikita Kalogerakis - {{ dirigeant d'entreprise }} - { Lomme } Alexandre Kubacki - {{ }} - { } Aurélien Kubacki - {{ }} - { } Romuald Kubacki - {{ aide-conducteur en imprimerie }} - { Armentières } Jérôme Lagae - {{ animateur des Jeunesses Communistes du Nord }} - { Armentières } Didier Lancien - {{ agent de maîtrise dans l'industrie }} - { Armentières } Nadine Laporte - {{ auxilliaire de vie scolaire retraitée }} - { Lomme } Patrick Laporte - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Pablo Larue - {{ étudiant en classe préparatoire aux grandes écoles - hypokhâgne }} - { La Chapelle d’Armentières } Sylviane Lecerf - {{ aide-soignante en retraite }} - { Armentières } Bernadette Leclercq - {{ }} - { Lomme } Jean-Noël Leclercq - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Christophe Lecoeuche - {{ aide-soignant en psychiatrie }} - { Armentières } Gerard Lecoutere - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Ivan Legal - {{ retraité SNCF }} - { Lomme } Olivier Lemiere - {{ employé }} - { Lomme } Philippe Lemiere - {{ cheminot, syndicaliste, militant associatif }} - { Lomme } Véronique Lemiere - {{ employée }} - { Lomme } Marie-pierre Lenglet - {{ syndicaliste, responsable d’une association de défense du consommateur }} - { Lille } Xavier Lengrand - {{ agent territorial, militant associatif }} - { Lomme } Jean-Claude Leteneur - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Jacky Limousin - {{ cheminot, syndicaliste }} - { Lomme } Brigitte Lorge - {{ pensionnée }} - { Lille } Karine Loridan - {{ }} - { Armentières } Myriam Loridan - {{ agent hospitalier en retraite, conseillère municipale }} - { Armentières } Brigitte Luby - {{ ouvrière sans emploi }} - { Lomme } Christian Luby - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Alain Malfait - {{ conseiller municipal }} - { Houplines } Philippe Manach - {{ enseignant }} - { Lomme } Naïma Mansri - {{ étudiante en droit }} - { Armentières } Youssef Mansri - {{ commercial }} - { Armentières } Louis Marié - {{ diplômé en événementiel }} - { Armentières } Ferréol Marsy - {{ technicien Informatique }} - { Armentières } Raymonde Marzinsky - {{ militante associative }} - { Armentières } Martine Mathieu - {{ militante associative }} - { Lomme } Smaël Mayouf - {{ éducateur spécialisé }} - { } René Merlier - {{ agent de sécurité }} - { } Marguerite Paule Metsdag - {{ retraitée }} - { Lomme } Jackie Minne - {{ routier }} - { Erquinghem-Lys } Jean-Robert Minne - {{ couvreur }} - { Armentières } Maxime Minne - {{ étudiant }} - { } Michèle Minne - {{ mécanicienne en confection }} - { Erquinghem-Lys } Alain Morel - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Marie-José Morel - {{ employée }} - { Lomme } Sylvie Moulin - {{ professeure d'EPS agrégée }} - { Armentières } Michèle Muylaert - {{ commerçante }} - { Armentières } Daniel Nicolas - {{ plombier chauffagiste }} - { Armentières } Matthieu Nicolas - {{ employé commercial }} - { Armentières } Sandra Nicolas - {{ aide-ménagère }} - { Armentières } Carole Nivesse - {{ assistante maternelle }} - { } Jean-Pierre Noppe - {{ ancien conseiller municipal }} - { Houplines } Bruno Oestlandt - {{ couvreur, responsable syndical délégué du personnel }} - { La Chapelle d’Armentières } Yolaine Oestlandt - {{ comptable }} - { Erquinghem-Lys } Pierre Outteryck - {{ professeur d'histoire agrégé }} - { Lille } Régis Peaux - {{ retraité de la Fonction Publique }} - { Armentières } Bertrand Pickeu - {{ menuisier }} - { Armentières } Cathy Pickeu - {{ aide de cuisine }} - { } Daniel Pickeu - {{ ancien syndicaliste, retraité }} - { Armentières } Danielle Pickeu - {{ retraitée, responsable d'une association de défense du droit des femmes }} - { Armentières } Gauthier Pickeu - {{ électricien }} - { Armentières } Geoffrey Pickeu - {{ infirmier psychiatrique }} - { Nieppe } Grégory Pickeu - {{ technicien en métallurgie }} - { Armentières } Laurent Pickeu - {{ technicien en fonderie, membre de l'atelier de quartier Salengro et prés du Hem }} - { Armentières } Maria Pickeu - {{ retraitée }} - { Armentières } Maurice Pickeu - {{ retraité du textile, ancien responsable syndical }} - { Armentières } Romain Pickeu - {{ }} - { Armentières } Stéphane Pickeu - {{ mécanicien en tournage, membre de l'atelier de quartier Salengro et Prés du Hem }} - { Armentières } Vincent Pickeu - {{ paveur }} - { Armentières } Pierre-Yves Pira - {{ militant d’« Ensemble Gauche écologiste et Solidaire » }} - { } Martine Piras - {{ }} - { Lomme } Mason Piras - {{ cheminot }} - { Lomme } Camille Pley - {{ retraité cheminot }} - { Lomme } Dominique Pley - {{ retraité SNCF }} - { Lomme } Anthony Pommier - {{ étudiant en droit }} - { Armentières } Georgette Potier - {{ retraitée, responsable d'une association dans l'humanitaire }} - { Houplines } Nicole Prudhommeaux - {{ employée }} - { Lomme } Cécile Radenne - {{ }} - { } Benjamin Ramos - {{ assistant d'éducation }} - { Houplines } Wilfrid Ramos - {{ professeur des écoles, responsable syndical et associatif }} - { Houplines } Nathalie Ramos Vanmeris - {{ technicienne de dépistage auditif, conseillère municipale }} - { Houplines } Allan Renaux - {{ manutentionnaire }} - { } Lionel Renaux - {{ ouvrier polyvalent }} - { } Lucienne Rigobert - {{ seconde de cuisine }} - { Armentières } Stéphane Rousseau - {{ opérateur, délégué syndical }} - { Erquinghem-Lys } José Rouzet - {{ professeur de lycée }} - { } Ghislain Sabre - {{ retraité de la métallurgie }} - { Erquinghem-Lys } Benoît Santraine - {{ agent technique }} - { Armentières } Jean-Paul Sauvage - {{ emploi vie scolaire }} - { Armentières } Manon Sauvage - {{ responsable d'association féminine }} - { } Claudie Skornog - {{ conseiller informatique, CPAM des Flandres }} - { Armentières } David Sohier - {{ militant pour le logement social }} - { } Jean-Pierre Staelens - {{ bénévole associative et paroissiale }} - { Lomme } Luce Staelens - {{ aide à domicile retraitée }} - { Lomme } Ghislaine Stegmann - {{ infirmier psychiatrique retraité }} - { Armentières } Jean-Claude Stegmann - {{ préparateur de commande }} - { Armentières } Victor Steppe - {{ étudiante }} - { Armentières } Amandine Suffys - {{ agent hospitalier }} - { Armentières } Didier Suffys - {{ en recherche d'emploi }} - { Armentières } Annie Théry - {{ retraitée, responsable associative et syndicale }} - { } Yves Théry - {{ secrétaire syndical CGT, retraité }} - { } Eric Thuytshaever - {{ commerçant en retraite }} - { Lomme } Gilbert Top - {{ commerçante en retraite }} - { Armentières } Rose-Aimée Top - {{ agent territorial, délégué syndical }} - { Armentières } Sébastien Turbé - {{ retraité cheminot, syndicaliste }} - { Nieppe } Michel Vandenbusch - {{ }} - { } Monique Vandenbussche - {{ ouvrière retraitée }} - { Lomme } Michel Vanhee - {{ cadre technicien retraité }} - { Lomme } Thérèse Vanhee - {{ assistante maternelle }} - { Lomme } Michèle Vanhoutte - {{ professeure des écoles retraitée, militante dans l'humanitaire }} - { Nieppe } Pierre Vanneste - {{ professeur de collège }} - { Armentières } David Vansteenkiste - {{ chauffeur livreur }} - { Nieppe } Didier Vansteenkiste - {{ chauffagiste }} - { Armentières } Estelle Vansteenkiste - {{ agent de service }} - { Armentières } Sylvie Vansteenkiste - {{ agent de service collectivité }} - { Armentières } Jonathan Varney - {{ étudiant en sociologie }} - { Armentières } Marcel Verpoest - {{ retraité }} - { Lomme } Evelyne Verrougstraete - {{ professeur des écoles en retraite }} - { Armentières } Francis Viane - {{ retraité EDF-GDF }} - { Lomme } Jacques Vintaer - {{ mécanicien, animateur pastoral }} - { Lille } Sergine Vintaer - {{ employée au CROUS }} - { Lille } Claude Wartelle - {{ cheminot retraité }} - { Lomme } Mustapha Yessad - {{ ancien directeur de centre socio-éducatif }} - { Armentières }

Recevoir l'infolettre :

RSS

Une démarche initiée par des {{citoyen-nes, des acteurs du monde associatif, syndical et politique}} et soutenue par le PCF / Front de Gauche